Claude Lorius

Lundi 30 janvier 2012
Par Printemps du livre Bookmark and Share

Claude LoriusPionnier de la gla­cio­lo­gie, Claude Lorius a conduit à par­tir des années 60 de nom­breuses et mythiques expé­di­tions polaires, notam­ment en Antarctique. Ouvrant les «archives gla­ciaires», ses tra­vaux ont per­mis d’écrire l’histoire du cli­mat, met­tant ainsi en cor­ré­la­tion gaz à effet de serre et réchauf­fe­ment cli­ma­tique. Auteur de nom­breux articles, il a publié avec Laurent Carpentier Voyage dans l’anthropocène. Cette nou­velle ère dont nous sommes les héros (Actes Sud, 2010). Il y revi­site son par­cours scien­ti­fique, et détaille avec luci­dité les contours de l’anthropocène, cette ère où l’homme a « pris le pas sur les cycles natu­rels » et déré­glé la terre dont il était le gardien.

Extrait de Voyage dans l’Anthropocène. Cette nou­velle ère
dont nous sommes les héros
:

Depuis que nous avons dressé la courbe des tem­pé­ra­tures du passé au Dôme C, les choses ont changé. A Grenoble, en 1979, le labo­ra­toire de gla­cio­lo­gie alpine de Louis Llibutry – fon­da­teur en France de cette science que le monde com­mence à décou­vrir avec inté­rêt – est rebap­tisé, signe des temps, labo­ra­toire de gla­cio­lo­gie et géo­phy­sique de l’environnement. J’en suis nommé direc­teur. La com­mu­nauté scien­ti­fique com­mence à par­ler de réchauf­fe­ment cli­ma­tique. L’empreinte de l’homme dans ce phé­no­mène appa­raît de moins en moins hypo­thé­tique. Néanmoins, à ceux qui crient casse-cou, d’autres répondent métho­do­lo­gie, pru­dence, pas de panique, atten­tion aux effets de feed­back, de rétro­ac­tion… Le monde a désor­mais besoin de preuves.
Dans l’Ouest de l’Antarctique, à la sta­tion de Siple, l’équipe suisse de Hans Oeschger a pré­levé une carotte peu pro­fonde pour ana­ly­ser les bulles pié­gées qui com­mencent à inté­res­ser tout le monde. Le site de Siple a un mérite : les chutes de neige y sont suf­fi­sam­ment impor­tantes pour que l’air soit rapi­de­ment piégé dans la glace, c’est-à-dire en une dizaine d’années à peu près, et la tem­pé­ra­ture suf­fi­sam­ment basse pour que les neiges ne fondent pas et gardent intactes les concen­tra­tions de gaz. De quoi étu­dier l’évolution de l’atmosphère récente depuis le début de l’ère indus­trielle. Car les gaz se mélangent rapi­de­ment dans l’atmosphère et l’air des bulles du pôle Sud est pra­ti­que­ment le même que celui que res­pirent les Français, les Russes ou les Chinois dès qu’ils sont à la cam­pagne. Or, les carottes d’Oeschger vont mon­trer sur la période qui court depuis le début de l’ère indus­trielle une pro­gres­sion régu­lière de la teneur en CO2 au fil des ans. L’information vient cor­ro­bo­rer la courbe de Keeling. Le puzzle se fait en place. La seule chose qui manque désor­mais est une vision plus loin­taine pour avoir la preuve sur le long terme que cette aug­men­ta­tion est réel­le­ment une ano­ma­lie en com­pa­rant cette période à d’autres dans l’histoire de la Terre, et non pas un hasard de conjonc­ture, un simple acci­dent qui se serait déjà pro­duit dans un passé plus ancien. Pour cela, le mieux serait de pou­voir uti­li­ser les glaces que les Soviétiques ont pré­le­vées à Vostok et qui y dorment sage­ment en atten­dant qu’on veuille bien les réveiller.

Voyage dans l’Anthropocène. Cette nou­velle ère dont nous sommes les héros, p.44–45

RENCONTRES

Dimanche 1er avril – 16 h
Maison du Tourisme

SIGNATURE

Dédi­caces des auteurs ven­dredi,
samedi ou dimanche
sous le cha­pi­teau du Jar­din de ville

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE

Voyage dans l’Anthropocène.
Cette nou­velle ère dont nous sommes les héros
Actes Sud, 2010

Glaces de l’Antarctique :
une mémoire, des pas­sions
Odile Jacob, 1991

L’Antarctique,
avec R. Gendrin
Flammarion, 1997

[haut de page]

Imprimer cet article Imprimer cet article

2 commentaires sur “Claude Lorius”

  1. carine d'inca

    Claude Lorius fera une confé­rence le dimanche 1er avril à 16h à la mai­son du tou­risme. Elle sera sui­vie d’une séance de dédi­cace sous le cha­pi­teau du livre vers 17h30.
    cor­dia­le­ment,
    CD

    #40
  2. deboulet

    Bonjour

    J’aimerai savoir quel jour a lieu la dédi­cace de Claude Lorius ?

    cor­dia­le­ment
    agnès Deboumet

    #2

Partenaires / Presse

Le Printemps avant le Printemps

Les précédents Printemps

Switch to our mobile site